L’Amour médecin / Le Sicilien ou l’Amour peintre - Molière (DVD)

de Philippe Lallemant

L’Amour médecin

« Il vaut mieux mourir selon les règles que de réchapper contre les règles » Acte II, scène 5

Lucinde est atteinte depuis quelque temps de la mélancolie la plus sombre, rien ne semble pouvoir la tirer de cette insondable tristesse. Sganarelle, son père, est désespéré. C’est pourquoi, afin de la soigner, il fait appel à des médecins.

Le Sicilien ou l’Amour peintre

« Quoi qu’on en puisse dire, la grande ambition des femmes est, croyez-moi, d’inspirer de l’amour » scène 6

Voilà près de deux mois qu’Adraste, un gentilhomme français, est sous le charme de la séduisante Isidore. Cette dernière, esclave que Dom Pèdre a affranchi dans le but de l’épouser, vit à Messine sous le joug de la jalousie terrible de ce seigneur hispano-sicilien.

L’Amour médecin (1 h 07)

« Il vaut mieux mourir selon les règles que de réchapper contre les règles » Acte II, scène 5

Lucinde est atteinte depuis quelque temps de la mélancolie la plus sombre, rien ne semble pouvoir la tirer de cette insondable tristesse. Sganarelle, son père, est désespéré. C’est pourquoi, afin de la soigner, il fait appel à des médecins. Après consultation, ces deux habiles hommes sont formels : l’un diagnostique « une grande chaleur de sang » et conseille la saignée, l’autre « une pourriture des humeurs par une trop grande réplétion » et prescrit de l’émétique. Qui croire ? Et si, comme l’assure Lisette, suivante de Lucinde et femme de bon sens, l’amour expliquait ce chagrin ? Seul un mariage avec Clitandre la guérirait, prédit-elle. Mais Sganarelle ne veut rien entendre. Il ne semble en effet guère disposé à verser une dot à qui que ce soit. Les amants cependant sont déterminés à s’aimer.

Le Sicilien ou l’Amour peintre (58 min)

« Quoi qu’on en puisse dire, la grande ambition des femmes est, croyez-moi, d’inspirer de l’amour » scène 6

Voilà près de deux mois qu’Adraste, un gentilhomme français, est sous le charme de la séduisante Isidore. Cette dernière, esclave que Dom Pèdre a affranchi dans le but de l’épouser, vit à Messine sous le joug de la jalousie terrible de ce seigneur hispano-sicilien. Secondé par son valet turc Hali, Adraste projette, par tous les moyens possibles, d’enlever la jeune fille. Après s’être finalement entendu avec un peintre de sa connaissance chargé de faire le portrait d’Isidore, il prend la place de celui-ci. S’introduisant ainsi habilement dans la demeure de Dom Pèdre, le soupirant peut, pour la première fois, parler à la jeune femme et lui avouer son amour.

Générique

Mise en scène : Jean-Marie Villégier et Jonathan Duverger
Réalisation : Philippe Lallemant
Musique : Jean-Baptiste Lully et Marc-Antoine Charpentier
Interprétée par : Les Arts Florissants, William Christie

L’Amour médecin

Durée de la pièce : 1 h 07
Interprètes de la Comédie-Française : Michel Favory, Cécile Brune, Christian Blanc, Alain Lenglet, Laurent Stocker, Nicolas Lormeau, Laurent Natrella, Elsa Lepoivre, Loïc Corbery, Shahrokh Moshkin Ghalam, Léonie Simaga, Léonie Simaga, Grégory Gadebois

Le Sicilien ou l’Amour peintre

Durée de la pièce : 58 min
Interprètes de la Comédie-Française : Laurent Stocker, Nicolas Lormeau, Laurent Natrella, Elsa Lepoivre, Loïc Corbery, Shahrokh Moshkin Ghalam, Léonie Simaga

Réalisation Philippe Lallemant
Audio / Vidéo
  • 16/9
  • Français stéréo Dolby Digital
  • DVD PAL
  • Zone 2
couleurs
Nombre de disques 1
Durée 2 h 05 min
Année de production 2006
Date de sortie du DVD 23 août 2011
Référence 3346030023754
Éditeur Éditions Montparnasse

Également disponible dans la collection La Comédie-Française