Apostrophes - Volume 1 (Coffret 6 DVD)

Livraison gratuite

voir conditions

4,8/5 (67 avis)

de Jean Cazenave, Roger Kahane, François Chatel

Durant quinze ans, Apostrophes s’est imposée comme l’émission littéraire de référence. Autour d’un débat thématique, Bernard Pivot reçoit ses invités et permet à des écrivains très divers de s’exprimer librement, toujours au risque du direct.

Ce coffret réunit les 12 meilleurs numéros de la célèbre émission littéraire animée par Bernard Pivot chaque vendredi soir à 21 h 30 sur Antenne 2 entre le 10 janvier 1975 et 22 juin 1990.

Parmi les invités : Marcel Bigeard, Georges Brassens, Clara Malraux, Pierre Bourdieu, Bernard-Henri Lévy, Anthony Burgess, Umberto Eco, Max Gallo, Claude Lévi-Strauss, Nina Berberova

« Je suis né par Apostrophes, je suis un enfant d’Apostrophes […] Je crois qu’Apostrophes m’a un peu sauvé la vie. » Yann Moix, Prix Renaudot 2013

Émission 1 : Qu’est-ce que l’esprit militaire ?

Réalisée par François Chatel et Nicolas Ribowski - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 14 mars 1975

Avec Marcel Bigeard général, secrétaire d’État à la Défense, auteur de Pour une parcelle de gloire, Georges Brassens chanteur et parolier, Poèmes et chansons, Georges Buis général, président de l’Institut des Hautes Études de la Défense Nationale, auteur des Fanfares perdues, Bernard Clavel de l’Académie Goncourt, auteur de Lettre à un képi blanc, Charles Hernu membre du comité directeur du Parti Socialiste et spécialiste des questions de la Défense, auteur de Soldat-citoyen, Pierre Sergent capitaine, parachutiste, combattant de la guerre d’Algérie dans la Légion Étrangère, auteur de Lettre aux officiers.

Bernard Pivot présente ici un débat sociétal qui oppose anciens combattants-tacticiens de guerre et artistes-romanciers. Une France partagée entre admiration de la République et trauma des horreurs de la guerre. Dans cette émission, un débat animé oppose Charles Hernu et Pierre Sergent. Les opinions du général Bigeard, qui affirme « Je hais la guerre mais la France a besoin d’une armée », sont contrées par le romancier Bernard Clavel, fervent humaniste soutenu par Georges Brassens, auteur du célèbre texte antimilitariste La Mauvaise réputation.

Émission 2 : Et si nous parlions de quelques grands écrivains ?

Réalisée par François Chatel - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 15 octobre 1976

Avec Christian de Bartillat PDG des Éditions Stock, auteur d’entretiens avec Henri Miller, Claire Goll poète, romancière, journaliste, auteur d’une autobiographie : La Poursuite du vent, Philippe Jaccottet poète, critique, traducteur des œuvres de Musil, Leopardi, Hölderlin, Ungaretti, Rilke, auteur de deux livres sur le poète Rainer-Maria Rilke, Clara Malraux écrivain, critique d’art, journaliste, ex épouse d’André Malraux, auteur d’une autobiographie : Le Bruit de nos pas.

Bernard Pivot invite ici quelques grands écrivains qui dressent leurs parcours sur le plateau d’Apostrophes. Claire Goll évoque son enfance douloureuse et décrit ses amours passionnels avec le poète Yvan Goll, dont elle fut l’épouse. Face à elle, Clara Malraux, qui réfute l’idée selon laquelle Claire Goll serait « l’entremetteuse » des Malraux. Elle relate sa rencontre avec André Malraux, leur mariage et détaille sa personnalité. Philippe Jaccottet est, quant à lui, venu présenter deux livres consacrés au poète lyrique Rainer-Maria Rilke. Christian de Bartillat présente Flash-back, entretiens de Pacific Palisades, un livre compilant ses entretiens avec l’un de ses poètes favoris, Henri Miller. Claire Goll est vivement critiquée par Christian de Bartillat et Philippe Jaccottet lorsqu’elle s’en prend au poète…

Émission 3 : Les Nouveaux philosophes sont-ils de gauche ou de droite ?

Réalisée par François Chatel - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 27 mai 1977

Avec François Aubral certifié de philosophie, enseignant à l’Université de Paris XIII, co-auteur de Contre la nouvelle philosophie, Maurice Clavel agrégé de philosophie, auteur de Nous l’avons tous tué ou « ce juif de Socrate », Xavier Delcourt titulaire d’une maîtrise de philosophie, professeur de philosophie en Iran, membre du comité de rédaction de La Quinzaine Littéraire, co-auteur de Contre la nouvelle philosophie, André Glucksmann agrégé de philosophie, chercheur au CNRS, auteur de La Cuisinière et le mangeur d’hommes et Les Maîtres penseurs, Bernard-Henri Lévy agrégé de philosophie, journaliste, éditeur, principal animateur de la nouvelle philosophie, auteur de La Barbarie à visage humain.

Bernard Pivot pose la question de la naissance d’un nouveau mouvement philosophique et de ses convictions politiques. Autour de cette question, il réunit François Aubral et Xavier Delcourt, contestataires de cette nouvelle philosophie face à Bernard-Henri Lévy et André Glucksmann qui prônent l’émergence d’une philosophie post 1968 menacée par un danger totalitariste : le marxisme. Maurice Clavel, fervent militant du RPF et ex-maoïste alimente la polémique avec son ouvrage sous-titré « ce juif de Socrate ».

Émission 4 : Itinéraires d’hommes

Réalisée par Roger Kahane - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 19 mai 1978

Avec Michel Déon journaliste, critique littéraire au Journal du Dimanche, ancien éditeur, auteur d’un livre de souvenirs : Mes arches de Noé, Marcel Jullian PDG d’Antenne 2, éditeur, dialoguiste et scénariste de films, historien, auteur d’un livre de souvenirs : Délit de vagabondage, Jean d’Ormesson membre de l’Académie Française, directeur du Figaro, secrétaire général du Conseil International pour la philosophie et les sciences humaines à l’UNESCO, auteur du Vagabond qui passe sous une ombrelle trouée, Henri Vincenot rédacteur à La Vie du rail, peintre, dessinateur, écrivain, historien, auteur d’un livre de souvenirs : La Billebaude.

Bernard Pivot reçoit ici des auteurs qui viennent témoigner de leurs parcours lors d’un tour de table biographique sur la construction et la réalisation personnelles (ambitions de jeunesse, rapport au père, passage à l’âge adulte, les femmes, l’amour de la vie et la littérature…). Jean d’Ormesson se décrit comme « un vagabond qui passe sous une ombrelle trouée », titre de son dernier livre mais également phrase consacrée de Mao Tsé-Tong pour évoquer un homme libre n’ayant aucune crainte. Michel Déon divulgue ses souvenirs de la période de l’occupation à Lyon, lorsqu’il était secrétaire de rédaction du journal L’Action française. Marcel Jullian, démophile et démocrate, explique comment il a trouvé refuge dans la littérature tandis que Henri Vincenot, qui a passé sa vie en Bourgogne, préfère évoquer ses premiers souvenirs.

Émission 5 : Romain Gary et Émile Ajar

Réalisée par François Chatel - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 3 juillet 1981

Avec François Bondy ami d’enfance de Romain Gary, auteur de La Nuit sera calme, écrivain, journaliste, directeur de la revue Preuves, Gérard Mendel psychanalyste, auteur d’Enquête par un psychanalyste sur lui-même et d’une thèse sur Le Processus de création romanesque, Paul Pavlowitch auteur du récit L’Homme que l’on croyait autour de l’affaire Gary-Ajar, Michel Tournier écrivain, titulaire du prix Goncourt pour Le Roi des aulnes.

Romain Gary, a laissé derrière lui de nombreux romans (La Promesse de l’aube, Les Enchanteurs, Les Cerfs-volants…). Sous le nom d’Émile Ajar, il publie également La Vie devant soi qui obtient le prix Goncourt en 1975. Un pseudonyme apparenté à l’écrivain Paul Pavlowitch, présent sur le plateau d’Apostrophes. Bernard Pivot nous invite ici à redécouvrir les œuvres de cet artiste déchu au travers des diverses personnalités qu’il a empruntées. Son ami d’enfance François Bondy, l’auteur Michel Tournier et le psychanalyste Gérard Mendel tentent de cerner le personnage tandis que Paul Pavlowitch révèle ses secrets d’écriture et détaille leur collaboration. Bernard Pivot lui posera alors cette question « Dans ses dernières volontés, Romain Gary vous avait-il cependant autorisé à révéler cette vérité ? »

Émission 6 : Le Bien et le mal

Réalisée par François Chatel - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 9 octobre 1981

Avec Anthony Burgess romancier, auteur d’Orange Mécanique et L’Homme de Nazareth, Alain Daniélou poète, danseur, musicologue, hindouiste, Jacques Le Goff historien, directeur à l’École des hautes études en sciences sociales, spécialiste du Moyen-Âge, George Steiner philosophe, critique, professeur de littérature comparée à Genève et à Cambridge.

« La supériorité du purgatoire sur le paradis ou l’enfer, c’est qu’il a un avenir » disait François-René de Chateaubriand. Pour un débat nourri sur le bien et le mal, Bernard Pivot reçoit le célèbre romancier Anthony Burgess (Les Puissances des ténèbres autour d’une réflexion sur la foi et le péché) et George Steiner (Le Transport de A. H. narrant le transport d’Adolf Hitler en Amérique latine). Les deux personnalités s’interrogent et débattent autour d’une question essentielle, à savoir « comment concevoir de mettre ensemble des personnes qui participent du bien et du mal alors que ces deux notions sont tout à fait inconciliables ? ». Jacques Le Goff (La Naissance du purgatoire) propose un livre dans la plus pure tradition historique française relatant la naissance de l’idée de purgatoire au XIIe siècle. Alain Daniélou, quant à lui, raconte dans Le Chemin du labyrinthe, son approche de l’hindouisme (religion polythéiste) qu’il oppose au manichéisme du catholicisme.

Émission 7 : L’Italie, ses dieux, ses princes et ses hommes

Réalisée par Jean Cazenave - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 23 juillet 1982

Avec Hector Bianciotti conseiller littéraire chez Gallimard, Ivan Cloulas historien, conservateur en chef aux Archives Nationales, spécialiste du Moyen-Âge et de la Renaissance. Umberto Eco professeur de sémiotique à l’Université de Bologne, auteur de nombreux essais sur le langage, la littérature, la culture…, Max Gallo Romancier, historien, député des Alpes-Maritimes, chroniqueur au journal L’Unité.

« Mes maîtres m’avaient souvent dit qu’il est fort malaisé pour un nordique de se faire des idées claires sur les vicissitudes religieuses et politiques d’Italie ». Cette citation d’Umberto Eco introduit une émission consacrée à l’Italie où Bernard Pivot reçoit des écrivains venus conter l’Italie de la fin du XVe siècle et des débuts de la Renaissance. Ivan Cloulas présente sa biographie sur Lorenzo de Médicis : Laurent le Magnifique. Il décrit la saga de cette famille florentine à travers ce personnage à la fois écrivain, poète et mécène. Umberto Eco raconte la genèse de son roman à succès Le Nom de la rose qui se déroule dans l’Italie du nord à la fin du Moyen-Âge. Max Gallo présente pour sa part son dernier ouvrage Garibaldi, la force d’un destin. Hector Bianciotti est, quant à lui, venu présenter le roman de l’écrivain italien Alberto Savinio : Ville j’écoute ton cœur qui dresse le portrait de Milan.

Émission 8 : En jacter des vertes et des pas mûres

Réalisée par Jean-Luc Leridon - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 29 octobre 1982

Avec Pierre Bourdieu sociologue, professeur au Collège de France, auteur de La Distinction et de Ce que parler veut dire, Jacques Cellard Chroniqueur de la rubrique « La Langue » au journal Le Monde, auteur de Ça mange pas de pain, Joël Houssin Auteur de romans policiers et de science-fiction, Chassez le dobermann, Auguste Le Breton auteur des Rififis, Les Hauts Murs, La Loi des rues et de deux dictionnaires sur l’argot, Pierre Perret Auteur, compositeur, interprète, Leïla Sebbar Professeur de littérature, auteur du roman Shérazade, 17 ans, brune, frisée, les yeux verts.

Bernard Pivot reçoit sur le plateau d’Apostrophes des journalistes, linguistes et sociologues venus nous parler de cette langue verte du vocabulaire français. « Il faut avoir du chou pour ligoter son bouquin », « Arrête ton char Ben-Hur », « Laisse pisser le Mérinos »… Des invités qui n’ont pas leur langue dans leur poche et qui, nous prévient Bernard Pivot, sont prêts à « en jacter des vertes et des pas mûres ». Jacques Cellard est l’auteur de Ça mange pas de pain, un dictionnaire de « 400 expressions familières ou voyoutes de France et du Québec ». Avec Pierre Bourdieu, ils viennent nous éclairer sur les origines et les usages de l’argot. Auguste Le Breton, Joël Houssin et Leïla Sebbar viennent également illustrer l’utilisation de l’argot dans la littérature. Le chanteur Pierre Perret vient renforcer le débat avec la présentation de son livre Le Petit Perret illustré par l’exemple.

Émission 9 : Les Intellectuels face à l’histoire du communisme

Réalisée par Jean-luc Leridon - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 27 mai 1983

Avec Jean Jérôme membre du Parti Communiste Français, auteur d’un livre de témoignages La Part des hommes, Simon Leys professeur de littérature et de langue chinoise à l’Université de Cambera, auteur d’ouvrages politiques, Maria-Antonietta Macciocchi écrivain, professeur, journaliste, ancienne députée du Parti Communiste de Naples, députée au Parlement européen apparentée au groupe socialiste, Jeannine Verdès-Leroux sociologue, chercheur au CNRS, auteur de Au service du Parti Communiste.

Jean Jérôme, considéré comme une éminence grise du PC, vient de publier le premier volume de La Part des hommes, souvenirs d’un témoin. Ce n’est que dans le second volume qu’il révélera comment, juif, communiste et résistant, il a survécu à son arrestation en 1943. Avec Deux mille ans de bonheur, imposante autobiographie, Maria-Antonietta Macciocchi évoque les pays et les événements qu’elle a traversés, ses engagements variés (PC, maoïsme), compare fascisme et stalinisme et rappelle son intérêt pour la révolution chinoise. Simon Leys, vient de publier La Forêt en feu. Il dénonce la terreur maoïste et critique violemment les écrits de Maria-Antonietta Macciocchi sur la Chine. Jeannine Verdès-Leroux, chercheur au CNRS fait œuvre d’historienne avec Au service du parti, où elle étudie le rôle des intellectuels au sein du PC, en particulier au lendemain de la seconde guerre mondiale.

Émission 10 : Le Plaisir des mots

Réalisée par Jean-Luc Leridon - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 6 décembre 1985

Avec Raymond Devos humoriste, Alain Duchesne professeur de français à l’École Normale du Mans et co-auteur avec Thierry Leguay d’Une Petite fabrique de littérature, Claude Hagège directeur d’études à l’École pratique des hautes études, professeur d’Université, membre du laboratoire des langues du CNRS, auteur de L’Homme de paroles, Marie-José Jaubert auteur des Bateleurs du mal-joli et de Slogan mon amour, Claude Kannas lexicographe chez Larousse, Alain Rey directeur littéraire aux Éditions Le Robert, directeur de la deuxième édition du Grand Robert de langue française.

Bernard Pivot reçoit dans cette émission l’humoriste Raymond Devos, maître dans l’art de jongler avec les mots comme avec les phrases : « Je vais parler pour ne rien dire (…) quand je n’ai rien à dire, je veux qu’on le sache et si vous-mêmes vous n’avez rien à dire, alors on en parle. » Claude Hagège, auteur d’un ouvrage intitulé L’Homme de paroles défie l’humoriste dans un véritable concours de mots. Un grand moment d’Apostrophes qui fera dire à son présentateur « Le plaisir des mots fait partie des meilleurs plaisirs de la vie. » Claude Kannas et Alain Rey débattent des mérites comparés du Grand Robert et du Grand Dictionnaire encyclopédique Laroussse. Alain Duchesne, coauteur d’Une Petite fabrique de littérature, décrit, quant à lui, les mille et une manières de s’amuser à écrire et Marie-José Jaubert fait avec, Slogan mon amour, un historique des slogans rassemblés et classés par thème.

Émission 11 :Les Livres du mois

Réalisée par Jean Cazenave - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 9 septembre 1988

Avec Didier Eribon sociologue et philosophe, journaliste au Nouvel Observateur, Jean-Marie-Gustave Le Clézio romancier, essayiste, auteur du Rêve mexicain ou la pensée interrompue, Claude Lévi-Strauss anthropologue et ethnologue, membre de l’Académie Française, Tom Wolfe journaliste et écrivain américain, théoricien du nouveau journalisme, auteur du Bûcher des vanités.

Didier Eribon présente son ouvrage Claude Lévi-Strauss, de près et de loin, une retranscription d’entretiens du célèbre anthropologue, également présent sur le plateau d’Apostrophes. Claude Lévi-Strauss y évoque ses échecs au Collège de France et affirme que ces derniers l’ont conduit à écrire Tristes tropiques. Il nous livre ses impressions sur le Brésil qu’il a retrouvé totalement changé, cinquante ans après sa première visite. Il se confie aussi sur ses amitiés avec Maurice Merleau-Ponty, André Breton et Jacques Lacan. J.M.G. Le Clézio vient évoquer Le Rêve mexicain ou la pensée interrompue, un essai dans lequel il expose l’avidité des conquistadores espagnols et esquisse un doux rêve, celui d’un monde où les deux civilisations auraient pu se comprendre. Bernard Pivot reçoit également Tom Wolfe, romancier américain, théoricien du « nouveau journalisme » et auteur du best-seller mondialement connu Le Bûcher des vanités.

Émission 12 : La Fête à Nina Berberova

Réalisée par Jean Cazenave - Présentée par Bernard Pivot - Diffusion : 28 avril 1989

Avec Nina Berberova femme de lettres et poète russe, auteur d’une autobiographie C’est moi qui souligne, Raymond Devos humoriste, auteur d’un recueil de sketches : À plus d’un titre, Pierre Hebey avocat au Barreau de Paris, lecteur, grand admirateur de Nina Berberova, Michel Tournier membre de l’Académie Goncourt, auteur du Médianoche amoureux, Henri Troyat membre de l’Académie Française, auteur de La Gouvernante française.

Reine d’un soir, Nina Berberova est venue présenter son autobiographie : C’est moi qui souligne. Les invités sont particulièrement charmés par la poète russe. Pierre Hebey explique comment il a découvert son œuvre, Raymond Devos lui fait une véritable déclaration et Bernard Pivot demande au public de l’applaudir, fait très rare dans Apostrophes. Nina Berberova évoque son enfance à Saint-Pétersbourg, la situation sociale de la Russie, la révolution puis le désenchantement. Elle réagit face à la position des intellectuels français vis-à-vis du régime soviétique, exprime son amour pour la poésie, la France, les livres de Michel Tournier. Henri Troyat dépeint la vie sociale à Saint-Pétersbourg à l’aube de la révolution russe et donne sa définition du conteur après avoir énoncé le sens premier de la vocation littéraire.

« Ce vertigineux coffret de 6 dvd (12 émissions) se visite comme une chambre d’un temps qui avait de la gueule et se déguste comme une madeleine au goût de « revenez-y » . Bouleversant. » Le Point

« Une émission ? Non, une légende, entre le Moulin-Rouge et la Tour d’Argent. » Le Nouvel Obs

« Attention, nostalgie. Tous les amateurs de l’émission littéraire culte Apostrophes devraient se précipiter sur ce coffret de six DVD. » Le Figaro Littéraire

 

par

un classique de vidéothèque

par

Excellent, mais je souhaiterais d'autres interviews (ex. Marguerite Yourcenar)

par

Très bon produit .tient ses promesses. Livraison rapide et en bon état.TB.

par

il correspond parfaitement à mes attentes

par

très bien

par

parfait

par

Ya rien à dire c'est Pivot!

par

C'est pour faire un cadeau. Donc je ne l'ai pas vu. Mais s'agissant de B. Pivot, c'est forcément bon.

par

Très bien

par

c'est un cadeau de Noel.. le pere Noel ne l'a pas encor déposé au pied du sapin.....
bonnes fetes

par

cadeau à un tiers : je n'ai pas pû évaluer

par

Si on n'aime pas la littérature, passez sur TF1 sinon achetez le coffret

par

RAS

par

Excellent à tous égards!

par

Excellent

par

Excellentissime il faut en faire plus

par

Cadeau qui a fait son effet, avec un retour sur des émissions cultes et des invités qui ont marqué notre histoire !

par

Excellent coffret des meilleures "Apostrophes" d'il y a quelques années.

par

conforme à mon attente

par

Je recommande cet article qui nous fait enfin revivre de bons moments de culture.

par

oui

par

excellent

par

tout est bon

par

Je le recommanderai

par

Dommage a ce jour dvd non regardé mais j n m attend p à etre déçue a voir

par

Tres bien. je recommende pour tous

par

Excellent

par

oui

par

Excellent produit qui comble un manque : une bonne émission qui disparait laisse un vide qu'il est bon de combler avec un best of!! ...

par

pas eu le temps de regarder mais tres bon choix d'emissions selectionnees;

par

produit conforme à l'attente

par

Sans commentaire

par

oui, TB

par

Produit de qualité. A recommander, cela va de soi ...

par

Oui

par

Oui je le recommande

par

à voir

par

je le recommanderais

par

produit non encore visionné!

par

Très bon DVD

par

Excellente initiative...que de souvenirs!!

par

c'était un cadeau donc je sais que je vais faire plaisir...

par

idée intéressante pour les nostalgiques

par

Produit de qualité. Je recommande à tous les inconditionnels

par

La présentation est soigneuse et le contenu excellent

par

Je n'ai pas encore visualisé les DVD faisant l'objet de mon achat. Mais s'agissant d'Apostrophes, je n'ai pas de doute sur les bons moments qui m'attendent.

par

j'avais déjà vu B.Pivot le présenter et d'ailleurs on connait déjà le produit sans l'avoir visualisé.

par

oui

par

Pour la mémoire de ces si fameux vendredi soir

par

Un grand plaisir de retrouver cette émission culte, non seulement pour Bernard Pivot et son talent d'animateur-interviewer, mais aussi pour tous ses invités.

par

Je ne l'ai pas encore utilisé, mais le contenu affiché me passionne !

par

pas encore visionn

par

Pas de remarque

par

Très bien

par


Service parfait. Merci.

par

Excellent. Oui, je le recommanderais ou l'offrirais à des amis.

par

TRES BIEN

par

le choix des émissions me plait
les images et le son sont malheureusement très moyens

par

Né en 1938, Apostrophes puis Bouillon de culture a ensoleillé nos soirées. Quel bonheur de retrouver ces séances mémorables. Merci

par

Je ne l'ai pas regarde c'est un cadeau mais vu le souhait de pouvoir revoir cette émission je suis certaine de faire plaisir. Je le verrais après.

par

je l'attendais depuis très longtemps, ayant moi-même fait au fur et à mesure des cassettes de piètre qualité de mes émissions préférées. Ces DVD sont une sorte de récompense absolue pour ma tres grande patience.

par

oui

par

5 étoiles ça veut tout dire !

par

Toujours aussi intéressant, malgré le temps écoulé...

par

oui

par

oui

par

Passionnant. A recommander (dans les 2 sens du terme) J'attends la suite d' Apostrophe.

Réalisation Jean Cazenave, Roger Kahane, François Chatel, Nicolas Ribowski, Jean-Luc Leridon
Audio / Vidéo
  • 4/3
  • Mono
  • VF
  • Zone 2
  • PAL
  • 5 DVD 9
couleurs
Nombre de disques 6
Durée 14 h 49 min
Année de production 1975-1989
Date de sortie du Coffret 6 DVD 4 novembre 2013
Référence 3346030025680
Éditeur

Éditions Montparnasse

Éditeur : Éditions Montparnasse

Vous aimerez aussi

Les clients qui ont acheté ce produit ont également acheté